Capsule ZD – La cuisine — Lavons la vaisselle !

Une autre capsule zéro déchet concrète – Dans ma cuisine, cette fois-ci on parle d’alternatives pour laver sa vaisselle en étant plus écoconscient !

Encore un gros merci à ma camérawoman extraordinaire : Joanie

Je vous partager mes trucs, mes musts, mes découvertes… Encore une fois, soyez votre propre explorateur dans votre aventure zéro-déchet et trouvez ce qui fonctionne pour vous.

Je vous parle en premier de mon savon à vaisselle. J’aurai fait un long chemin avant d’aboutir à une solution si simple et accessible : le savon à vaisselle en vrac de marque Bionature (disponible dans de nombreux points de vente, comme l’Escale Verte ou Vrac Et Bocaux). Il existe d’autres options de savon à vaisselle en vrac, vérifiez bien la liste des ingrédients, car certains produits même vendus en vrac contiennent des ingrédients à proscrire. La précieuse liste proposée par la Fondation David Suzuki est toujours un bon repère.

Long voyage, certes, j’aurai essayé plusieurs recettes maison, mais sans trouver la mousse nécessaire à mon plaisir psychologique… Même chose du côté des produits Planette — une gamme fabuleuse de produits d’entretien pour toute la maison, mais le savon à vaisselle ne mousse pas assez à mon goût. Situation similaire avec le cake à vaisselle de Chic Frigo Sans Fric et la savonnerie des Diligences — ça lave bien, mais pas assez de moumousse !! Ce produit semble très durable et donc économique, une bonne option pour le camping aussi je pense bien…

La petite éponge bleu, jaune, ou verte qui sent spécial au bout de quelque temps est facilement remplacée par les luffas : des « concombres » naturels, qu’on coupe à la longueur désirée et qui ne sentiront jamais mauvais !! On en trouve facilement dans les boutiques écoresponsables, parfois sans emballage. Je pense même en avoir déjà vu dans le bas d’une rangée un peu poussiéreuse dans un Adonis… Si vous avez l’option du petit bout à 3 $-4 $ et celui de l’éponge complète pour 13 $-14 $, n’hésitez pas à y aller pour le grand format, vous ne le regretterez pas !! On peut aussi le partager avec notre entourage et dispenser la bonne nouvelle !! Ça se coupe aux ciseaux. Après l’avoir utilisé pour la vaisselle et qu’il devient trop petit, il servira pour l’entretien ménager, et en fin de vie c’est hop dans la compostière ! Il y a aussi des alternatives en noix de coco, jamais essayé puisque comblée par mon luffa !!

Je n’ai pas de brosse pour laver la vaisselle, je n’en ai jamais eu… À vous de voir ce qui vous plait davantage. J’ai troqué la laine d’acier — mauvais pour l’environnement, car elle relâche des petits bouts d’acier dans nos cours d’eau — pour un Skoy Scrub. Fait de coton et un durcisseur non toxique de qualité alimentaire (whatever that means…), très durable, je l’utilise quand j’ai besoin de quelque chose de plus abrasif. Pour les gros travaux, je mets du bicarbonate de soude et un peu d’eau, je laisse agir et viens récurer plus tard avec le Skoy… LAISSEZ TREMPER VOTRE VAISSELLE — je ne le dis pas dans la vidéo, mais ça fait vraiment des miracles pour nettoyer à moindre effort !

Un petit grattoir (venu d’un magasin qui glorifie le dollar…), pour aider à enlever les étiquettes sur les pots de verre. On laisse tremper à l’eau chaude, puis on vient gratter l’autocollant. L’huile essentielle de citron est une bonne option pour la « finition » et pour enlever le « collant » en général. Petite note : les huiles essentielles, c’est très puissant et très concentré. Si vous voulez enlever du collant sur une surface plus poreuse et plus importante qu’un pot en verre, faites d’abord un test sur une portion moins visible (lire entre les lignes que je connais quelqu’un qui a « taché » un appareil électroménager avec son huile essentielle à vouloir enlever un autocollant… oh well !) Et faites attention avec les tits grattoirs, ça coupe !

Les essuie-tout jetables sont remplacés par des essuie-tout réutilisables, comme ceux de la marque Kliin (fièrement québécois). Le très beau est de marque Danica Studio, je ne peux pas vous dire s’il va bien, je ne l’ai pas utilisé, yé ben trop beau !!! Les miens sont dédiés pour laver le sol… Peu importe ce que vous en faites, ils sont lavables à la machine et même au lave-vaisselle je crois… C’est ultra absorbant, ça sèche rapidement et c’est étonnamment résistant et durable. Et ça aussi, en fin de vie, après ses 300 cycles de lavage, c’est compostable.

Côté produit pour lave-vaisselle, je suis bien heureuse de la recette proposée par Ville en vert/L’Escale Verte, dont les ingrédients sont les suivants :

  • 150 g (1/2 tasse) de Percarbonate de sodium
  • 200 g (3/4 tasse) de Cristaux de soude (Carbonate de sodium)
  • 200 g (1 tasse) d’Acide citrique
  • Optionnel : 50 g (1/4 tasse) de Bicarbonate de sodium

Sinon, la recette de Béa Johnson :

  • 800 g de Cristaux de soude (Carbonate de sodium)
  • 200 g d’Acide citrique
  • 300 g de sel

(Recette tirée du livre « Zéro Déchet », Béa Johnson, 2013)

Mais à cette dernière, il manquait un petit quelque chose selon moi… Alors je vais combiner mes deux recettes jusqu’à épuisement des stocks et me retournerai vers la recette de Ville en Vert par la suite. Appliquer la pensée zéro déchet c’est aussi ça — utiliser ce que nous avons sous la main avant de passer à autre chose. Sachez qu’il existe aussi des alternatives sans emballage pour les pastilles de lave-vaisselle, dans les commerces zéro déchet.

Agent de rinçage, ça ne fait pas partie de notre vie. Je vis très bien avec les quelques traces de gouttes sur la coutellerie. Sinon, plusieurs utilisent du vinaigre – qu’on retrouve aussi en version concentrée en vrac pour usage non alimentaire – et là encore, on vend un agent de rinçage en vrac.

Sous mon évier, on trouve aussi des sacs à déchets et à recyclage ! Oui, j’en utilise quand même. Je garde aussi pas mal tous les sacs que je croise, qui seront utilisés d’une façon ou d’une autre. Les sacs à pain nous servent pour la litière de nos félins, les plus gros sacs robustes peuvent recueillir des déchets de verre coupant, les sacs d’épicerie qu’on reçoit deviennent nos sacs de déchets… je revalorise le plus possible ce que je peux !!

Note sur les sacs biodégradables, oxobiodégradables ou compostables – Biodégradables, ça veut juste dire que ça va faire des petites particules plus rapidement dans l’environnement. Qu’au lieu de prendre 400 ans au plastique à se décomposer, ça va « juste » lui prendre 40 jours ! Mais on se retrouve quand même avec des particules de plastiques dans l’environnement !! On comprend donc que c’est une forme de greenwashing et que les sacs biodégradables ou oxobiodégradables sont à éviter. Les sacs compostables quant à eux se décomposent réellement dans la nature, et sont faits des matières naturelles comme l’amidon de maïs ou de l’amidon de pomme de terre. Toujours bien lire et déchiffrer les étiquettes et la nomenclature utilisée – on trouve des sacs dits « biodégradables compostables »…. donc ça ce serait bon! Par contre, sachez que beaucoup de municipalités refusent ce genre de sac dans les collectes de matière organique. Il nous reste alors les sacs en papier ou mieux encore, le pas-de-sac !

Les gants de vaisselle, je trouve que c’est nécessaire pour protéger ma peau, surtout en hiver. En voyant la vidéo, j’ai eu un peu pitié de moi et j’ai changé ma paire de doubles-gants-gauche-troués pour une paire flambant neuve, incluant un gant gauche et un gant droit ! Fantastique !! Je n’ai pas trouvé d’alternative écoresponsable aux gants de vaisselle. Même l’option à 16,99 $ la paire est faite de matière revalorisée, mais reste un déchet ultime en fin de vie. Je suis donc preneuse, si vous avez des suggestions pour moi à ce niveau.


De façon générale, voici mes boutiques et épiceries ZD pref ! N’hésitez pas à me dire si vous voulez que j’en ajoute à la liste !

L’Escale verte — Ahuntsic

L’épicerie Bio Vrac & Bocaux — Rosemont

La Mistinguette — Verdun

Espace Organique — Longueuil

La réserve Naturelle — Rosemont

L’épicerie Loco — Villeray, Verdun et Brossard

La vente en ligne

Ecolocado

Maman vire au vert

La vente en ligne avec livraison à vélo!!

Vrac sur roues

Et si vous avez des questions, je reste bien sûr disponible !

Bonne démarche zéro déchet !!

Une réflexion sur “Capsule ZD – La cuisine — Lavons la vaisselle !

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s